Sesips

Le projet

vendredi 18 février 2005 par apa

A – Accueil du stagiaire

1) Le premier entretien téléphonique proposé au stagiaire et à sa famille permet d’organiser la première entrevue avec :
- le Directeur
- le Référent (Personne ressource et pilote du projet du stagiaire).

Lors de cet entretien, sont évoqués entre autres :

- La présentation de l’ADAPEI 64 et sa charte, du SESIPS, son projet, ses acteurs et moyens d’action
- La description des attentes respectives des parents, du stagiaire, voire d’un organisme tiers
- Le point de vue de chaque partie sur la problématique et les problèmes posés

2) Une équipe pluridisciplinaire chargée d’accompagner le stagiaire est formée. Elle est constituée :
- du responsable de service
- d’un référent médical, le médecin psychiatre
- d’un référent éducatif, pilote du projet
- d’un formateur entreprise
- d’un enseignant
- d’un correspondant habitat

3) Les premières informations recueillies permettent de donner un avis sur l’admission et de définir un plan d’action (objectifs et stratégies) pour la réussite du stagiaire. Il sera proposé et contractualisé avec la famille et le stagiaire. Ce Contrat formalise les engagements des différentes parties : le stagiaire, ses parents et le SESIPS.

B – Le Plan d’Action Personnalisé

1) Après l’accueil du stagiaire, les professionnels conviennent ensemble des objectifs et moyens à mettre en place pour permettre au jeune de réussir au sein du Sesips.

2) Les professionnels dégagent les axes de travail à proposer au stagiaire, à ses parents, voire à ses partenaires. Un contrat est alors établi entre le jeune, la famille, les partenaires et le Sesips. Ce contrat érige les engagements du jeune des professionnels au niveau
- de l’autonomie sociale et personnelle
- de la formation professionnelle
- et du suivi thérapeutique
pour mener à bien le projet du jeune.
C’est le Contrat d’Accompagnement, un contrat signé par tous !

3) Les signataires se rencontrent régulièrement pour évaluer chaque action ou chaque engagement. Des modifications peuvent être apportées. Un nouveau contrat est alors établi.

C – Le Suivi du stagiaire

1) Suivant les objectifs et les engagements définis pour chacun, chaque jeune bénéficie de prestations appropriées.
Pour chaque atelier, des objectifs de travail sont identifiés en collaboration avec le stagiaire.

2) Les stages se déroulent en alternance avec l’enseignement général, les soins, les soutiens divers (auto-école) suivis au SESIPS.

La réalisation des stages permet au jeune :
- de connaître les entreprises, de repérer les emplois et métiers
- de mettre en place un choix professionnel
- de confirmer ce choix professionnel
- d’entrer dans un emploi

Pour chaque stage, le jeune doit participer :
- à la recherche de l’entreprise
- à la définition des objectifs du stage
- à la réalisation du stage (horaires, déplacements, repas...)
- à l’évaluation du stage

3) Le stagiaire organise dans son Livret Jeune le rangement des documents le concernant directement :
- les règles de vie,
- son emploi du temps
- les objectifs et les engagements des ateliers
- les conventions et les rapports de stage,
- et tous les documents concernant ses découvertes, réflexions, expériences sur son parcours.

Le Livret Jeune lui sert à communiquer avec les personnes ressources et sa famille, à établir le bilan de ses parcours, à soutenir ses démarches de négociation auprès des employeurs ou des centres de formation.


titre documents joints

Journal Régional du 05/12/08 - Batir son devenir

5 septembre 2008
info document : PDF
1.9 Mo

Batir son devenir - Quel parcours avec les personnes en situation de handicap


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 10542 / 142659

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Notre mission   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

Creative Commons License